21e édition des Assises de l’Origine – SANA 2019


Documents presse à télécharger

CP_ASSISES_DE_LORIGINE_SANA2019_Ok
Nom du fichier : cp_assises_de_lorigine_sana2019_ok.pdf (778 KB)
Légende :

Dans le cadre du Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, 5 juin, 9h30-13h 21e édition des Assises de l’Origine sur le thème « IGP/AOP, véritables outils de protection des producteurs et des consommateurs »

Le mercredi 5 juin, la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine organisent les 21èmes Assises de l’Origine, dans le cadre du Salon de l’Agriculture et sous le parrainage de l’INAO. De 9h30 à 13h, présentations, témoignages et table-ronde permettront aux experts présents d’échanger autour de l’importance que les Indications Géographiques Protégées et des Appellations d’Origines Protégées, représentent pour les producteurs, les consommateurs et les territoires.

Depuis 21 ans, les Assises de l’Origine réunissent chaque année à Bordeaux une centaine de spécialistes des productions sous Signes d’Identification de la Qualité et de l’Origine. Le temps d’une matinée, ils échangent, débattent, et contribuent ainsi à la construction des politiques visant à valoriser, protéger et développer ces produits sous SIQO (AOP, AOC, IGP, STG, AB et Label Rouge).

Organisées dans l’une des régions qui compte le plus de produits IGP Au fil des ans, le rendez-vous a accueilli de nombreuses personnalités, délégations internationales, et a notamment contribué à la création de l’AREPO (Association des Régions Européennes pour les Produits d’Origine). Cette structure a permis de renforcer le lobbying nécessaire auprès des autorités Bruxelloises et de favoriser les échanges entre professionnels et représentants politiques, afin – face aux défis internationaux – de renforcer la cohésion de toute l’Europe autour des IG. Comment se prémunir des usurpations des noms de domaine ?

Cette 21e édition, organisée sur le thème « IGP/AOP, véritables outils de protection des producteurs et des consommateurs » sera rythmée par plusieurs interventions, une grande table-ronde et les témoignages d’entreprises, d’Organismes de Gestion Régionales (Piment d’Espelette et Foie Gras du Sud-Ouest), ainsi que de représentants de l’INAO, des autorités européennes et de l’Institut fédéral de Propriété Intellectuelle de Suisse.