#BM2050 : Quel avenir désirable et partagé pour Bordeaux Métropole ?


Documents presse à télécharger

DOSSIER_DE_PRESSE_BM2050_final
Nom du fichier : dossier_de_presse_bm2050_final.pdf (7 MB)
Légende : DOSSIER_DE_PRESSE_BM2050_final

Mission #BM2050
Quel avenir désirable
et 
partagé pour Bordeaux Métropole ?

À mi-parcours de la concertation lancée en février 2018 par Bordeaux Métropole, l’IFOP livre l’analyse issue de 12 500 témoignages citoyens.

Il ne s’agit pas d’un exercice de science-fiction bien au contraire car c’est sans doute tout de suite qu’il va falloir réorienter certaines de nos politiques publiques.
Alain Juppé Président de Bordeaux Métropole Maire de Bordeaux ancien Premier ministre

En mars 2018 Bordeaux Métropole lançait la mission #BM2050, une large concertation à l’échelle des 28 communes de son territoire, avec :

Deux objectifs :

  •  mettre à la disposition des politiques publiques la boîte à idées la plus large et la plus réfléchie pour la construction d’un avenir à préparer dès maintenant,
  • croiser questionnements citoyens et regards d’experts pour identifier les priorités de demain.

Un déroulement en trois phases :

ÉVEILLER Février à juillet 2018 / 12 500 métropolitains se sont engagés

Au terme de 6 mois d’éveil au cours desquels la concertation s’est déroulée :

  • sur internet avec plus de 12 500 questionnaires répondus et des contributions venues apporter des éclairages singuliers,
  • sur le territoire, avec le Camion du futur. Cette exploration en 42 étapes organisée par Deux Degrés sur les aires de marché, entrées de stade, sur des places et dans les parcs, a permis de dessiner la carte 2050 d’une métropole rêvée. Des ateliers créatifs et ludiques organisés par C2D, conseil de développement durable de la Métropole ont également eu lieu.
  • dans les communes, avec notamment la réflexion conduite par 11 communes à l’occasion des 1ères Rencontres de la Grande Rive droite,

Les premières synthèses et analyses clôturent la phase 1 de la mission.

Après le traitement estival des réponses et les témoignages enregistrés au cours de cet exercice de projection invitant particuliers, professionnels, associations et politiques à répondre notamment à 12 questionnaires concourant à définir dans quelle ville, dans quelle métropole ils aimeraient vivre demain, l’IFOP présente son analyse basée sur la synthèse des attentes, des appréhensions, des projections des habitants de la métropole.

INFORMER, CONTRIBUER Septembre à décembre 2018 / Ouverture de la maison #BM2050, lancement du serious game

  • La maison du projet #BM2050 fait entrer la mission dans une dimension encore plus participative en ouvrant aux Bassins à flot un espace public qui va vivre intensément en proposant au public à partir du 28 septembre :
    • 3 jours par semaine, le mercredi, vendredi et samedi jusqu’au 19 décembre, un libre accès à des projections de films et des expositions permanentes et temporaires notamment sur la Garonne et les boulevards… un ensemble d’études, documents et livres sur la ville de demain, ainsi que des tablettes tactiles pour découvrir #BM2050 : Le Jeu.
    • chaque mercredi et vendredi – du 28 septembre au 19 décembre à 17h – 96 pitchs traiteront de sujets qui ont ou auront un impact sur l’évolution de notre société. À suivre en live sur bm2050.fr
  • Le serious game #BM2050 participe de la consultation publique au même titre que les questionnaires ou le Camion du futur. Il s’agit de recueillir l’opinion des citoyens de la métropole bordelaise de manière plus ludique. Ce jeu pour PC et mobile, accessible à tous, permet également de toucher un public différent, parfois peu sensible au format des questionnaires ou des rencontres sur les marchés. Basé sur une navigation proposée parmi plus de 100 projets appelés « pépites », répartis équitablement sur les 28 communes de la métropole, le serious game de #BM2050 a pour ambition de projeter les habitants dans le futur de leur ville et de mesurer leurs désirs de changement.
  • La métropole en 2050 vue par les écoliers, collégiens, lycéens, étudiants
  • Le projet « Objet imaginaire » conçu par Elsa Gribinski pour 50 classes du CE1 au CM2 de 15 écoles de la métropole a pour but l’invention d’un objet dont les enfants envisagent l’existence et l’usage dans le quotidien des habitants de la métropole en 2050, – 6 collèges et 5 lycées imagineront avec les urbanistes-géographes de l’agence Deux Degrés un jeu qui fera d’eux les héros de 2050, – Le milieu universitaire est également mobilisé. Les étudiants et les équipes enseignantes ont – sur l’année – élaboré des projets de recherche et d’étude ouvrant de nouvelles pistes de réflexion notamment sur les thématiques de mobilité, logement ou tourisme.
  • Hackathons et journées spéciales, de novembre 2018 à février 2018, des intermèdes, points d’éclairage sur de grands débats d’avenir seront proposés lors de journées spéciales avec les universités et entreprises partenaires. Majoritairement organisés à la Maison #BM2050. Voir calendrier sur www.bm2050.fr

TÉMOIGNER, DESSINER DES SCENARII Janvier à mars 2019 / 7 grandes conférences et un final au Hangar 14

  • 7 grandes conférences
    À partir du 15 janvier jusqu’à la mi-mars une série de grandes conférences-débats sera organisée autour de 7 thématiques. Sur de grandes scènes métropolitaines comme à la Maison du projet #BM2050, experts nationaux et internationaux de chaque domaine seront donc invités à s’exprimer quant au futur de la métropole.
  • Final #BM2050
    Le 29 mars, le Hangar 14 accueillera le final de la mission articulé autour de 2 temps forts :
    – Compte-rendu de la mission : quel scénario, quels scenarii pour 2050 ?
    – Remise des prix pour les enfants des écoles

Facebook @bm2050
Twitter @BxMetro2050
bm2050@bordeaux-metropole.fr

bm2050.fr

Télécharger (PDF, 7.39MB)