4-6 juil : Congrès national de la Confédération des Coopératives Vinicoles de France


Documents presse à télécharger

CP_Congres_caves_Coop_juillet_20171
Nom du fichier : cp_congres_caves_coop_juillet_20171.pdf (1 MB)
Légende :
Les_coops_vini_de_France_en_Congres_a_Bx
Nom du fichier : les_coops_vini_de_france_en_congres_a_bx.pdf (351 KB)
Légende :

Cité du vin, Bordeaux, 4 au 6 juillet 2017 :
45ème Congrès national annuel de la Confédération des Coopératives Vinicoles de France
pour affirmer une vision commune de la politique viticole, en amont des discussions sur la réforme de la PAC 2020

Le Congrès annuel des coopératives vinicoles de France est – du 4 au 6 juillet 2017 – organisé à Bordeaux par la Fédération des Coopératives Vinicoles d’Aquitaine,
regroupant désormais les trois structures régionales de Coop de France (Aquitaine, Poitou Charentes et Limousin).
200 congressistes sont attendus à la Cité du vin, lieu symbolique de la viticulture, dont les Coopératives Vinicoles de la région sont mécènes bâtisseurs.

Objectifs et thèmes 2017

Cet événement annuel regroupant les coopérateurs de toutes les régions viticoles de France, entend tracer les voies d’avenir de la coopération viticole française, proposer pour la filière des coopératives des perspectives d’avenir modernes et partagées avec les parte-naires européens s’appuyant sur l’étude prospective réalisée par FranceAgriMer à la demande de la CCVF, qui vient de livrer 5 scenarii possibles à l’horizon 2025.

Un programme dans Bordeaux et son vignoble

Le programme proposé, associe séances de travail en commission et découverte d’une région vinicole riche, pour accompagnants et congressistes (route des châteaux, visite de Mouton Rothschild, tourisme fluviale avec une croisière à bord du Sicambre et escale sur l’île de Patiras), etc… Renseignements et inscription : http://ccvf-bordeaux2017.com/programme-2017/

La Fédération des Coopératives Vinicoles d’Aquitaine, organisateur du congrès 2017

Créée en 1935, la Fédération des coopératives vinicoles d’Aquitaine (FCVA) regroupe aujourd’hui une cinquantaine de caves coopératives de la Nouvelle-Aquitaine, représentant 25% de la production régionale (2 millions/hectos de vins produits), 1600 salariés, 5000 adhérents et un CA consolidé de 600 millions €. À la manière d’un syndicat, elle est une ressource pour les questions juridiques, économiques, fiscales et même sociales, mais ses missions vont bien au-delà. Elle est le relais, la passerelle, entre les caves et les organismes professionnels régionaux, nationaux et européens ainsi qu’avec les pouvoirs publics.
Lieu de rencontre, d’information et d’échange entre le monde de la coopération vinicole et son environnement, la FCVA oriente, stimule, canalise et coordonne les initiatives prises par les coopératives pour leur donner de l’ampleur et une résonance.

La Confédération des Coopératives Vinicoles de France (CCVF)

Egalement appelée Vignerons Coopérateurs de France, la CCVF représente les coopératives vinicoles sur tout le territoire français, prolongeant les actions des 15 fédérations régionales (soit 85 000 vignerons coopérateurs, 17 210 salariés, 655 entreprises coopératives, 5,6 milliards € de CA consolidé, 50% de la production hors Charentes). Elle agit comme un porte-voix politique et est force de propositions auprès des pouvoirs publics, médias et de la société civile. Elle a pour principale mission la défense des intérêts des caves coopératives et la promotion de ce modèle de production. À l’instar des fédérations, mais à une plus grande échelle, elle se pose comme un syndicat, centrant ses actions sur :

• La représentation et la défense des intérêts des caves coopératives ;
• L’information aux adhérents sur des questions juridiques, fiscales, sociales, environne-mentales, etc.
• Le règlement à l’amiable de tous différents pouvant intervenir entre organisations et coopératives ;
• La mise en oeuvre d’actions pour assurer la promotion des caves coopératives et leurs vins. (voir également en page 3 : Les filières bio française – La déclaration d’engagement de la coopération agricole)

Le 1er congrès de la Viticulture Française (6 après-midi et 7 juillet)

Le congrès 2017 de la CCVF aura une résonance particulière cette année puisqu’il sera suivi, pour la 1ère fois en France, d’un congrès réunissant toutes les organisations de la filière : CNAOC (Confédération Nationale des producteurs de vins eaux-de-vie de vin à Appellations d’Origine Contrôlées), la CCVF (Confédération des Coopératives Vinicoles de France), les Vignerons Indépendants de France et VinIGP (Vignerons d’Indication géographique protégée). Objectifs du congrès : affirmer une vision commune de la politique viticole, notamment au niveau européen, et ce juste après les élections présidentielles françaises et au moment de l’ouverture des discussions pour la réforme de la PAC prévue pour 2020.

Déroulé : 6 juillet après-midi : travaux en table ronde / soir : dîner de Gala / 7 juillet : visite de la Cité du Vin et déjeuner.

ccvf-bordeaux2017.com

Télécharger (PDF, 1.29MB)

Télécharger (PDF, 351KB)