Escale du livre de Bordeaux 6-8 avril 2018


Documents presse à télécharger

COMMUNIQUE_Escale_du_Livre_Bordeaux_6_au_8_avril_2018
Nom du fichier : communique_escale_du_livre_bordeaux_6_au_8_avril_2018.pdf (726 KB)
Légende :

Escale du livre : festival littéraire & salon du livre

Du 6 au 8 avril 2018 – 16ème édition

Bordeaux (Place Renaudel / Quartier Sainte Croix)

Depuis 16 ans, L’Escale du livre fait découvrir la diversité de la littérature française et étrangère, graphique et jeunesse, et celle de l’édition tant nationale qu’en région, au travers d’un festival littéraire et d’un salon du livre.

Avec plus de 130 auteurs et illustrateurs français et étrangers, des débats, lectures, rencontres, expositions, ateliers, performances et spectacles, des créations inédites, des rendez-vous pour la jeunesse… et un « village littéraire » réunissant une dizaine de librairies indépendantes, plus de soixante dix maisons d’édition et deux cents éditeurs représentés, L’Escale du livre s’est imposée comme une manifestation forte à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine et est reconnue nationalement.

Centrée principalement sur la rentrée éditoriale d’hiver, l’Escale du livre propose une programmation littéraire exigeante, associant des auteurs reconnus et d’autres qui marqueront le paysage littéraire de demain. Elle est aussi une des rares manifestations à articuler un salon du livre généraliste, comme en témoigne l’implication de librairies indépendantes et d’éditeurs en régions et un festival littéraire proposant des rencontres où la littérature se confronte à d’autres formes d’expressions artistiques comme la musique, la danse, l’illustration ou le théâtre. Chaque année, elle propose des créations inédites où des auteurs, seuls ou accompagnés d’artistes, font partager leur livre paru ou à paraître au public.

À ce jour, la programmation est en cours, mais voici quelques temps forts de cette édition à venir :

– des lectures et des formes spectaculaires originales :

* la venue de François Morel, pour la première d’une lecture musicale autour de son livre à paraître en mars prochain aux éditions du Sonneur et d’une rencontre sur ses univers littéraires,

* la création d’une lecture dessinée de Gramercy Park avec Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux,

* une performance d’Alice Zeniter avec le chorégraphe Orin Camus,

* la première d’une lecture musicale avec Marie Cosnay autour de sa nouvelle traduction des Métamorphoses d’Ovide,

* la création d’une lecture en musique et en images Climats de France avec Marie Richeux,

* une lecture musicale avec Philippe Katerine autour de son livre Ce que je sais de la mort, ce que je sais de l’amour paru chez Hélium,

* un concert dessinée “Regarde moi mieux” avec Mathieu Boogaerts, David Prudhomme et François Olislaeger,

* un spectacle jeune public avec le dessinateur Marc Boutavant, créateur du célèbre Ariol,

– la présence d’auteurs étrangers comme Pete Fromm dont le prochain roman paraît chez Gallmeister en avril, Fernando Aramburu (Patria, Actes Sud) qui a reçu le Prix national de littérature narrative en 2017 en Espagne, Esther Kinsky (La rivière, Gallimard), Rachid El Daïf (La Minette de Sikirida, Actes Sud), Willis from Tunis

les auteurs qui font la rentrée éditoriale d’hiver comme Olivier Adam, Julien Bouissoux, Marc Boutavant, Geneviève Brisac, Florence Cestac, Claudine Desmarteau, Marie Desplechin, Patrick Grainville, Emmanuel Guibert, Jean-Baptiste Harang, Eric Holder, Marion Montaigne, Christine Montalbetti, Marie-Aude Murail, Yves Pagès, Jean-Noël Pancrazi

– des débats de société comme le cycle de rencontre autour du thème « Demain le monde en 2118 » avec le paysagiste-jardinier Gilles Clément, le mathématicien Hervé Lehning, l’écrivain Stéphane Servant

– la remise du Prix des lecteurs – Escale du livre, auquel participent 26 bibliothèques et médiathèques de la métropole et du département, et du Prix des lecteurs lycéens.
5 romans ont été sélectionnés : Sucre noir de Miguel Bonnefoy (Rivages), La nuit des béguines d’Aline Kiner (Liana Levi), Pourquoi les oiseaux meurent de Victor Pouchet (Finitude), Le camp des autres de Thomas Vinau (Alma) et L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

hommage à Aharon Appelfeld, pour évoquer son oeuvre, avec son éditeur : Olivier Cohen / Les éditions de l’Olivier et sa traductrice, qui est aussi auteur, Valérie Zenatti.

Divertir, questionner, découvrir, solliciter l’imaginaire, tels sont les principes qui guident la programmation. www.escaledulivre.com

 

Télécharger (PDF, 726KB)