29 mai : Conférence théâtre sur l’art brut / Institut Culturel Bernard Magrez


Documents presse à télécharger

CP
Nom du fichier : art-brut_institut-culturel.docx (10 MB)
Légende :

CONFÉRENCE-THÉÂTRE SUR L’ART BRUT
LE 29 MAI (20h) À L’INSTITUT CULTUREL BERNARD MAGREZ
BERNARD PIVOT, AURÉLIE CAPERAN, PIERRE CORNETTE DE SAINT CYR…
en scène, sous la direction du critique d’art
Stéphane Corréard

Critique d’art et commissaire d’expositions, Stéphane Corréard présente l’art brut sous la forme d’une petite pièce de théâtre illustrée à travers l’œuvre d’une artiste plasticienne, Aurélie Capéran. Enfant singulière et déterminée, sa vocation pour l’art naît très tôt. Dès 6 ans, elle déclare à la psychologue de son école que plus tard elle sera peintre. L’œuvre à forte dimension psychanalytique de cette artiste autodidacte (peinture, dessins, gravure, photographie), est sous-tendue par des rapports familiaux difficiles et l’abandon par un père violent et castrateur.

Au fur et à mesure de son intérêt grandissant pour la psychologie et la philosophie, sa création est devenue de plus en plus symbolique. Elle trace, de façon quasi obsessionnelle, des figures qui ont l’apparence de demeures, de petites chapelles ou même de grotte à explorer.

En collaboration avec l’Institut Bernard Magrez, l’Agence Stéphanie Dendura présente – le lundi 29 mai à 20h – une conférence sur l’art brut sous la forme d’une pièce de théâtre s’articulant autour des échanges épistolaires entre un critique d’art et une artiste d’une part, mis en relation par le « père de l’artiste » excédé par l’obstination de sa fille, et du critique d’art et un galeriste d’autre part.

Bernard Pivot (journaliste et écrivain) est l’autorité paternelle qui ne croit pas au sérieux de l’engagement esthétique de sa fille, Aurélie Capéran, ni à une quelconque carrière artistique, et lui présente donc un de ses amis critique d’art, Stéphane Corréard, avec l’intention que ce dernier la raisonne…

Des échanges épistolaires s’en suivent, rythmés et introduis par les commentaires ou questions de Bernard Pivot, les interventions de Pierre Cornette de Saint Cyr (commissaire priseur et directeur de musée français) et l’expertise du galeriste Christian Berst.

La conclusion de ce format inédit de conférence reviendra à Stéphane Corréard, avant que soit ouvert le débat avec le public de l’Institut Culturel Bernard Magrez.

La conférence sera suivie en novembre 2017 d’une exposition personnelle de l’artiste présentée à l’Institut Bernard Magrez.

Rencontre à 20H

Tarif plein : 12€ / tarif réduit : 6€
Rencontre suivie d’une dégustation de vins Bernard Magrez

Réservation nécessaire sur : www.institut-bernard-magrez.com ou par téléphone au 05 56 81 72 77

Institut_Culturel_Bernard_Magrez-Credit_Jean-Claude_MONIN

Institut_Culturel_Bernard_Magrez-Credit_Jean-Claude_MONIN

Télécharger (DOCX, 10.49MB)