Hervé Berland (Gérant de Château Montrose) commente le millésime 2016


Documents presse à télécharger

CP retour sur les primeurs à Château Montrose_avril 2017
Nom du fichier : cp-retour-sur-les-primeurs-a-chateau-montrose_avril-2017-def-4.pdf (580 KB)
Légende : CP retour sur les primeurs à Château Montrose_avril 2017

2014, 2015, 2016 : la trilogie de Montrose
Hervé Berland (Gérant de Château Montrose)
commente le millésime 2016

Pour Château Montrose, 2016 est un millésime exceptionnel.

Avec une puissance maîtrisée, contrôlée, 2016 se distingue des autres millésimes par son impressionnante densité tannique, des indices de polyphénols très élevés, une belle expression aromatique, un degré d’alcool plutôt bas le situant dans la lignée des grands Bordeaux et une incroyable fraicheur.

La climatologie 2016 – un printemps pluvieux, un été chaud et très sec qui a permis une maturation parfaite des raisins – a produit un petit miracle de la nature :  la contrainte hydrique constatée à la mi-août a freiné l’évolution des sucres sans gêner celle des autres paramètres analytiques. Ainsi, malgré 3 mois de sècheresse qui auraient dû provoquer une concentration importante des sucres et aboutir à des degrés d’alcool élevés, nous sommes restés sur des équilibres très Bordelais autour de 13,3°.

Ce millésime bénéficie également de tous les progrès et évolutions technologiques que Château Montrose a mis en œuvre avec la nouvelle équipe technique en place depuis 5 ans. La précision du travail toujours plus grande, à la vigne comme au chai, trouve son aboutissement dans ce millésime.

Le millésime de Montrose le plus abouti

Avec quel(s) autre(s) millésime(s) pourrait-t-on comparer le 2016 de Château Montrose ?

Notre sentiment, également partagé par les nombreux dégustateurs qui n’ont pu, même en le cherchant, trouver de défaut à ce vin, est qu’il est juste, puissant, maitrisé. Chaque élément est bien en place et nous ne trouvons que des qualificatifs positifs / (élogieux) pour juger ce millésime qui figure, pour nous, en tête de proue d’une trilogie des 3 dernières années.

Nous ne sommes, ni sur l’exubérance du 2009, ni sur le classicisme du 2010.

Le 2016 propose la quintessence et la signature de notre terroir, avec un parfait équilibre entre richesse des arômes, grande fraicheur et tanins puissants. Sa profondeur est assortie d’une grande longueur, et d’une touche de salinité en fin de bouche qui donne ce côté gourmand aux grands millésimes de Montrose. Nous plaçons le 2016, au niveau, voire au-delà, de nos meilleurs millésimes.

Plus de 1600 dégustateurs des 4 coins du monde…

Au regard de la climatologie 2016, les dégustateurs professionnels s’attendaient cette année à des vins de très grande qualité. Ils ont donc été encore plus nombreux au printemps, à venir de tous horizons déguster Château Montrose et La Dame de Montrose en primeurs. Leurs commentaires, majoritairement élogieux, ont été reçus par les équipes de la propriété comme une reconnaissance du travail de précision mené au quotidien, à la vigne comme au chai, pour aboutir à cet assemblage, véritable signature de Montrose.

« Personnellement je n’ai jamais goûté de Montrose aussi abouti que celui-ci. Nous pensons que ce millésime vient couronner la trilogie exceptionnelle des 3 derniers millésimes de Château Montrose – 2014, 2015, 2016 », conclut Hervé Berland.

Télécharger (PDF, 580KB)