Salon de la Maison Neuve 13-14 septembre 2014 à Bordeaux


Documents presse à télécharger

Communiqué de presse
Nom du fichier : communique_salon_maison_neuve_juillet_2014.pdf (433 KB)
Légende : Communiqué de presse

5ème Salon de la Maison Neuve

Bordeaux-Lac // Parc des Expositions, Hall 3

Les 13 et 14 septembre prochains, le Salon de la Maison Neuve propose aux visiteurs de découvrir

« la maison dans tous ses états »

Pour cette nouvelle édition, le rendez-vous incontournable de la maison individuelle en Gironde évolue, à l’image du rêve immobilier n°1 des français qu’il promeut et qui a connu de profondes transformations ces dernières années. Répondre aux nombreuses interrogations du public, s’adapter aux évolutions du marché et présenter les dernières tendances en matière d’architecture, d’innovation, de réglementation ou de décoration : telles sont les ambitions de ce salon, nouvelle version.

Évoluer avec le marché

D’année en année, le Salon de la Maison Neuve suit les évolutions du marché, s’adapte aux attentes et préoccupations du public, tout en offrant une vitrine unique aux professionnels du secteur. En investissant le Hall 3 du Parc des Expositions de Bordeaux-Lac, plus moderne et spacieux, en accueillant davantage d’exposants et en renforçant le programme de ses conférences, la manifestation marque un tournant. Elle entend ainsi proposer aux visiteurs, primo ou secundo accédants, des conseils et solutions « sur-mesure » afin d’aider à la concrétisation de leur projet immobilier.

À l’occasion de cette nouvelle édition, le Salon concentrera l’ensemble des acteurs du secteur de la maison individuelle, avec près de 90 exposants : aménageurs fonciers et lotisseurs, industriels, fabricants et fournisseurs de matériaux de construction, d’isolation, d’aération et de chauffage, d’aménagement intérieur et extérieur, banques et organismes de financement, de conseils et d’expertises, etc… seront présents pour renseigner et accompagner les visiteurs désireux de donner vie à leurs rêves de construction.

Le Salon poursuivra sa politique d’ouverture initiée l’an passé en accueillant à nouveau des constructeurs non adhérents de l’Union des Maisons Françaises mais travaillant dans le cadre du contrat de construction de maisons individuelles, gage de sécurisation et de qualité indispensable pour les clients. Plus de 40 constructeurs venus de toute la Gironde seront ainsi représentés.

En outre, il proposera un programme plus large de conférences en abordant des thèmes absents du salon jusque-là, tels que la décoration ou l’aménagement extérieur (piscine, jardin, etc…), et des visites du village Homexpo, illustration grandeur nature de ce que proposent les constructeurs girondins en 2014.

Une édition placée sous le signe de l’optimisme et de la diversité

Président régional de l’Union des Maisons Françaises en Aquitaine, Didier-Paul Armand aborde cette nouvelle édition du Salon de la Maison Neuve avec confiance.

Optimisme

Elle intervient selon lui dans un contexte plus favorable que lors des années passées, notamment grâce aux récentes annonces gouvernementales en faveur du logement : « Ces mesures font largement écho aux demandes constantes et obstinées de l’UMF qui, depuis trois ans, milite pour la revalorisation du PTZ via une amélioration des différés d’amortissement, une amélioration des plafonds de ressources et des quotités de prêts, …demandes étayées et relayées dans le cadre de la démarche « Objectifs 500 000 ». S’il faut bien sûr rester prudent à ce stade, il convient de mentionner que ce plan – qui vise à réhabiliter l’accession à la propriété – est remarquable. Le chemin parcouru est considérable. Enfin la valeur N°1 des français trouve sa juste place et ce train de mesures pourrait redonner un espoir et du souffle autant aux candidats accédants à la propriété, qu’à la filière construction ».

Diversité

Par ailleurs, Didier-Paul Armand ajoute : « Après avoir été le seul habitat neuf de nos campagnes, la maison s’invite depuis quelques années en ville, et devient un des éléments de la densification. Et ce, sur des terrains libérés à l’occasion d’une division, ou après une démolition, ou encore par des constructions mitoyennes dites “groupées” ou “en bandes” sur des terrains devenus disponibles en secteur urbain et périurbain ».

www.salondelamaisonneuve.com

Télécharger (PDF, 433KB)